Écrits Sésame

Concours Sésame

Sesame logo

 

Les épreuves

  1. Langues : 1 heure par langue

Vous passez deux épreuves de langues. La structure et la durée sont les mêmes pour toutes les langues. C’est le coefficient qui change dans le calcul des différents résultats.
2 parties :

QCM (50% de la note)

Grammaire, conjugaison et vocabulaire
25 questions à 4 choix multiples, de difficulté graduée.
Seules les bonnes réponses sont prises en compte.

Essai (50% de la note)
Deux sujets au choix. 200 à 250 mots à écrire sur un sujet d’intérêt général (pénalisation pour insuffisance ou dépassement du nombre de mots).
Un essai hors sujet est sanctionné par la note zéro.

Langues proposées au concours Sésame : Anglais, Allemand, Arabe, Chinois, Espagnol, Italien, Portugais, Russe.
Exemple Anglais Test

Exemple de sujet d’essai :

« Traiter un des deux sujets au choix, en 250 mots :

Sujet n°1 : Is it the State’s responsibility to look after old people ?

Sujet n°2 : When one downloads a song from the Internet : Is it morally wrong ? Is one committing a crime, or is one simply benefiting from modern technology? “

 

Les conseils ePrépa :

La grande difficulté de l’épreuve d’anglais réside dans le timing. En effet, le temps imparti est tout juste suffisant pour qu’un excellent candidat puisse répondre à l’ensemble des question.

Part 1 – 25 min Rédaction (225-275 mots)

Comme n’importe quelle rédaction en français, il est indispensable de faire un plan, et de consacrer du temps à son élaboration. Une fois un plan cohérent défini, vous pouvez débuter la rédaction. L’absence de plan, en plus de proposer un texte avec peu de cohérence, génére de l’hésitation chez les candidats, qui ne savent plus quelles idées ils souhaitaient mettre en avant,  ou si ces dernières sont finalement adapté à leur fil directeur. Par ailleurs, le nombre excessivement limité de mots, doit vous inciter à être concis dans vos propos. N’en faites pas trop, une copie avec moins de mots contient statistiquement moins de fautes.

Enfin, comme tout exercice d’expression écrite, il est essentiel de réserver au moins deux minutes à une relecture attentive, à la fin de l’épreuve.

 

Part 2 – 15 min QCM / 30 secondes par question


  1. Logique : 1 heure

 

Partie 1 : logique générale

Exemple Anglais ESSAI


25 problèmes à 4 choix multiples, de difficulté graduée.

 

Partie 2 : Logique numérique, arithmétique et mathématique

25 questions à 4 choix multiples de difficulté graduée balayant les différents aspects du raisonnement numérique.

Seules les bonnes réponses sont prises en compte.

Les conseils ePrépa :

Il est crucial de lire toutes les réponses possibles avant de répondre. L’enjeu est de parvenir à reformuler et à vulgariser l’énoncé, afin d’obtenir une équation ou un tableau à trous qui facilitera grandement l’obtention de la réponse. Le temps de réponse étant très limité, il ne faut pas hésiter ici à passer sur une question, que l’on juge trop chronophage, ou sur laquelle le candidat bute. Les candidats qui réussissent le mieux cette épreuve ne sont pas les plus intelligents, mais les mieux entraînés.

 


 

  1. Analyse-Synthèse : 3 heures

Dossier composé de textes, d’articles, de tableaux, de graphiques, centrés autour d’un thème commun, à découvrir.

  • 3 parties :
  1. Questions de repérage :

Dans cette partie, il s’agit d’aller retrouver dans le dossier les informations qui sont contenues dans les différents textes. Le candidat n’a ici pas besoin de connaissances particulières ; c’est sa capacité à identifier une information particulière dans un important corpus de documents qui est évaluée.

Exemple questions sur textes

 

  1. Questions d’analyse :

Informations à chercher ou à déduire du dossier. On demande ici une analyse plus poussée que sur la partie repérage. Ici, le candidat doit faire appel à son bon sens, en synthétisant et interprétant les informations contenues dans le corpus de textes.

Exemple questions sur textes
  1. Question de synthèse:

Rédiger une synthèse du dossier. Il s’agit d’une synthèse pas d’une rédaction. Inutile donc de faire appel à des connaissances extérieures. Tout est dans les documents. Chaque partie de cette question de synthèse répond à un barème de points précis :

  • Titre : 1 point
  • Introduction : 2 points
  • Développement : 5 points
  • Conclusion : 2 points

 

 

Les conseils ePrépa  :

Il est important ici de ne pas se précipiter : bien lire les questions, jeter un coup d’œil à l’ensemble des documents avant de débuter le test, classer les documents par thématiques avant leur lecture, etc.